Jordane Bayer, la soif d’apprendre, le goût de la performance

Vice-championne de France en titre en catégorie avenir, Jordane Bayer est l’une des jeunes espoirs de la gymnastique française. Du haut de ses 11 ans, elle voit grand. Portrait découverte d’une gymnaste passionnée qui sait ce qu’elle veut et qui met tout en œuvre pour avoir la carrière dont elle rêve.

Elle est de celle qui avance au quotidien avec ce seul but d’atteindre son objectif sans compter les heures, ni les kilomètres. Jordane Bayer a commencé la gymnastique à l’âge de 2 ans, en Vendée, aux côtés de sa mère et de son oncle qui l’ont entraînée à ses débuts. Immédiatement, elle est piquée par la passion et est prête à tous les sacrifices pour pratiquer ce sport qui l’anime. “À l’époque, on habitait les Sables d’Olonne et on faisait jusqu’à 70 kilomètres aller retour pour que je puisse m’entraîner. Parfois, on rentrait à la maison à 21h30“, confie la gymnaste au large sourire. Un quotidien qui ne ressemblait pas à celui des autres enfants de son âge mais peu importe, Jordane ne voyait pas ses journées sans s’entraîner. “Même si on travaillait dur, parfois dehors, parfois sans chauffage, et avec le matériel à monter et à démonter à chaque entraînement, ce sont de supers souvenirs” , sourit celle qui vit à fond chaque saison, chaque instant, chaque entraînement et compétition pour n’avoir aucun regret.

Vous souhaitez lire la suite de cet article Premium ?

Déjà abonné ? Je me connecte ci-dessous.
Pas encore abonné ? Je m'abonne pour 1€/mois.

Article précédentLes collectifs France GAM/GAF en test pour les championnats du Monde
Article suivantTOP 12 GAM-GAF : Le tirage au sort des poules aura lieu le 24 septembre

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'inscrire votre commentaire !
Merci d'indiquer votre nom