Carolann Heduit : “Les FOJE, une compétition que j’aimerais faire”

Blessée à la cheville lors de la revue d’effectif qui s’est tenue à l’INSEP les 21 et 22 octobre dernier, Carolann Heduit (Avoine Beaumont) reprend progressivement l’entraînement. Gagnante des coupes nationales en 2014 et vice-championne de France 2016 à Mulhouse dans la catégorie Espoirs, partons à la découverte de la gymnaste qui fêtera ses 13 ans le 2 décembre prochain. Interview découverte.

Gym and News : Carolann, peux-tu revenir sur tes débuts en gym ?
Carolann Heduit : J’ai débuté la gym à l’âge de 6 ans au club d’Angers. J’y suis restée quatre ans. Puis ma coach trouvait que j’avais des capacités alors elle m’a demandé si je n’avais pas envie de faire encore plus de gym. J’ai dit oui et c’est comme ça que je suis entrée à Avoine. J’étais en CM2, j’avais 10 ans.

Comment s’est passée ton intégration à Avoine. Ce n’est pas trop dur de quitter ses parents si jeune ?
Au début c’était dur mais ma famille d’accueil est vraiment super. Je suis encore chez eux et tout se passe très bien. Et puis j’ai ma famille tous les jours au téléphone. C’est important pour moi. Les jours où je ne vais pas très bien par exemple, j’arrive à me lâcher avec eux et après tout va mieux.

carolann-par-anne-sophie-2

Tu as participé à la revue d’effectif à la fin du mois d’octobre mais malheureusement tu t’es blessée au sol. Où en es-tu maintenant ?
Je me suis blessée à la cheville gauche sur ma première diagonale au sol. Je suis arrivée trop en avant et c’est la cheville qui a pris. J’ai porté une attelle, j’ai fait de la rééducation puis j’ai repris progressivement l’entraînement. J’ai d’abord commencé par les barres, je faisais beaucoup de muscu, des pivots, etc. Et depuis la semaine dernière, j’ai repris la poutre mais je ne peux pas encore refaire trop d’impulsion… mais ça se remet progressivement, ça va beaucoup mieux.

A part cette blessure, comment s’était passée cette revue d’effectif pour toi ?
Avant le sol, j’étais passée en barres et en poutre. Les barres se sont bien passées, je n’ai pas fait de chute. Par contre, à la poutre, j’ai fait deux chutes. J’étais un peu trop stressée je pense. Et puis après, il y a eu le sol et dès la première diagonale, je me suis blessée.

Revenons sur ton profil de gymnaste. Quels sont tes atouts et tes agrès forts ?
Je n’ai pas spécialement d’agrès préféré mais j’aime beaucoup les barres et le saut. Le saut est l’agrès sur lequel j’ai le moins d’appréhension. Je n’ai pas non plus d’agrès plus faible. Je suis une généraliste. Sinon, mes qualités, je dirais que je suis physiquement musclée, têtue et déterminée.

carolann-par-anne-sophie-3

Quelle est la chose que tu préfères faire à l’entraînement ? 
Les bases car c’est en maîtrisant les bases qu’on peut travailler d’autres choses, les étirements et les battements.

Ce que tu aimes le moins ? 
La muscu quand on l’a fait le matin.

As-tu un élément rêvé ?
Au saut, j’aimerais pouvoir présenter double vrille et demi en compétition. Je travaille la double vrille pour l’instant. Et au sol, full full.

As-tu un élément qui te fait peur ?
En poutre, le twist me fait peur. Et puis avant je faisais costal salto mais j’ai arrêté. Comme j’avais peur, je faisais des choses un peu bizarres… (Rires)

Quelle a été ta plus grosse frayeur à l’entraînement ou en compétition ?
C’était en poutre, sur une sortie en rondade flip double. Je n’ai posé qu’un pied sur le flip mais je me suis quand même lancée après. Je suis arrivée sur le dos et sur la nuque. Mais il y a eu plus de peur que de mal.

carolann-heduit-par-anne-sophie

Une journée type de Carolann Heduit, ça ressemble à quoi ? 
J’ai deux grosses journées dans la semaine : le lundi et le mercredi car sur ces deux jours, on a entraînement le matin, de 8h à 10h30. Ensuite, je vais au collège jusqu’à 12h30, je mange, j’ai une heure d’aide au devoir pour éviter d’avoir trop de devoirs le soir, ensuite je retourne au collège pendant une heure et après j’ai entraînement de 15h à 19h30. Après l’entraînement, je me lave au gymnase et je rentre dans ma famille d’accueil. Je mange et j’appelle mes parents, très important (Rires). Les autres jours de la semaine, les mardi, jeudi et vendredi, il n’y a pas d’entraînement le matin donc j’ai vais au collège de 8h30 à 12h30, je mange, j’ai toujours une heure d’aide aux devoirs puis je retourne en cours et ensuite j’ai gym de 15h à 20 heures et le reste de la soirée se déroule comme le lundi et le mercredi. Les semaines sont bien chargées !

Quels sont tes objectifs à court terme ?
Je me prépare pour les tests qui auront lieu en janvier pour les FOJE. C’est vraiment une compétition que j’aimerais faire. Et puis, il y a le Top 12 aussi que j’aimerais également faire.

Propos recueillis par Charlotte Laroche pour Gym and News

Retrouvez ses championnats de France, en juin 2016, à Mulhouse. Dans la catégorie Espoirs, Carolann Heduit a terminé deuxième (Vidéo Fanny Villedieu) : 

Article précédentElite Gym Massilia : Le résumé et les réactions
Article suivantTop 12 GAM : La deuxième journée de championnat se tient ce samedi

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'inscrire votre commentaire !
Merci d'indiquer votre nom